Curiosity découvre une étrange ouverture dans la roche

Sylvie Montard - 11 mai 2022


Crédits: NASA/JPL-Caltech/MSSS

 
Présent sur Mars depuis bientôt 10 ans, Curiosity poursuit ses investigations dans le cratère Gale. Le 7 mai dernier, le rover a capturé une image intrigante qui évoque l'entrée d'une grotte. L'ouverture présente une forme parfaitement rectangulaire, et semble avoir été façonnée par un maçon.
 
Il est difficile de savoir comment s'est formée cet étrange ouverture. En analysant l'image depuis un plan plus large (photo ci-dessous), l'énigmatique entrée semble mesurer quelques dizaines de centimètres de hauteur. Bien évidemment, il ne s'agit pas d'une construction artificielle conçue par une quelconque forme de vie martienne. Son origine est très certainement géologique, et remonte à l'époque où la planète Mars était beaucoup plus humide. La région inspectée actuellement par Curiosity était alors ensevelie sous plusieurs mètres d'eau liquide.


Crédits: NASA/JPL-Caltech/MSSS

Les illusions d'optiques sont nombreuses sur la planète Mars, et ce n'est pas la première fois qu'un rover observe d'étranges formes dans les paysages martiens. Ce phénomène appelé "paréidolie" consiste à identifier une forme familière (un visage, un animal, etc.) dans un paysage, des nuages, un rocher ou encore de la fumée.
 
Depuis quelques semaines, Curiosity peine à évoluer dans son environnement, qui ne lui fait aucun cadeau. Le 13 avril dernier, Curiosity a coincé temporairement l'une de ses roues très abîmée dans un rocher de la planète rouge. De quoi donner quelques sueurs froides aux ingénieurs qui dirigent le robot à quelques millions de kilomètres de là.


La roue bloquée du rover Curiosity sur Mars le 17 avril 2022. Crédits: NASA / JPL-CALTECH / MSSS

Ce n'est pas la première fois que Curiosity rencontre des difficultés sur son itinéraire. Début avril 2022, la NASA a décidé de faire un détour après avoir aperçu des rochers qui évoquent la peau d'un alligator sur leur route. Là aussi, il s'agissait bien sûr d'une paréidolie. Un itinéraire alternatif a finalement été trouvé pour éviter ces cailloux tout en continuant d'explorer le mont Sharp, la montagne située au centre du cratère Gale.
 
Au fil des découvertes, et des quelques kilomètres parcourus, les terrains traversés par Curiosity dans le cratère Gale se sont révélés plus dangereux que prévu. « Il faut bien s'imaginer qu'il n'a pas plu depuis des milliards d'années. Les roches sont sculptées par le vent. Si elles étaient sur Terre, il ne faudrait pas marcher dessus, elles pourraient vous découper les chaussures ! » avertit William Rapin, chercheur à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie.


Cet étrange surface a été surnommée "dos d’alligator" par la NASA. Crédits: NASA/JPL

Le 6 août prochain, Curiosity fêtera ses dix ans sur Mars. Depuis son arrivée en 2012, le petit robot de la NASA n'a pas chômé. Il a parcouru plus de 27 kilomètres et a envoyé près de 920000 photos. Mais l'engin commence à fatiguer. Des images publiées en janvier dernier par la NASA montrent en effet que les roues de l'engin, composées d’un alliage d’aluminium, sont parsemées de trous, ce qui témoigne de l’usure avancée de l'engin d'exploration. Espérons que cette avarie ne l'empêche pas d'aller au bout de sa mission dont la fin est programmée pour 2026.
 

Source: mars.nasa.gov
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.