Construction de la plateforme du rover ExoMars 2020 en 4 images inédites

En Europe et en Russie, on s'active à la construction de la mission ExoMars 2020 qui comprend un module de transport, un module de descente et un rover de 316 kilogrammes, porté par une plateforme d'atterrissage. Comme pour ExoMars 2016, Thales Alenia Space (TAS) en Italie est maître d'œuvre de la mission ExoMars 2020 à la tête d'un consortium industriel. TAS se chargera de la conception de l'ensemble des éléments ainsi que de leur intégration (France et Italie), du développement du système de navigation et de guidage, du système d'entrée, de descente et d'atterrissage du module de descente, du rover, y compris la création du Laboratoire d'Analyse (ALD), ainsi que la fourniture d'éléments de base du module de descente, incluant l'altimètre radar.

Dans ce consortium, Leonardo fournira la foreuse, OHB le module de transport CM ainsi que différents instruments du rover, lui-même fourni par Airbus (Royaume-Uni). Roscosmos et l'Institut de recherche spatiale de l'Académie des sciences de Russie ont confié à NPO Lavochkin la réalisation de la plateforme d'atterrissage. En complément de la conception assistée par ordinateur, Lavochkin utilise également des maquettes (photo ci-dessus) et plateformes d'essais pour s'assurer que ses choix technologiques sont les bons.

Le rover de la mission ExoMars 2020 ne se posera pas directement sur le sol, comme l'ont fait Spirit, Opportunity et Curiosity. Il sera installé sur une plateforme qui assurera l'atterrissage et dont il descendra ensuite, comme l'a fait le petit rover Sojourner de la mission Pathfinder le 4 juillet 1997. Le modèle de vol n'est pas encore entré en phase de production mais des parties du module de descente sont déjà en cours de livraison et différents modèles d'essais ont été réalisés. Certains sont utilisés pour vérifier les interfaces mécaniques et électriques avec la structure et d'autres pour la réalisation d'essais fonctionnels et de performance. D'autres encore ont servi à valider les choix technologiques, techniques et structuraux.

La plateforme de surface aura une masse de 827,9 kilogrammes. Elle est conçue pour supporter les 310 kilogrammes du rover ExoMars 2020 et embarquer une charge utile scientifique de 45 kilogrammes prévue pour fonctionner pendant au moins une année martienne (687 jours terrestres).


Source : futura-sciences.com
 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.