Comment le rover Perseverance va se poser sur Mars ? Explications en vidéo


 
L'atterrissage du rover Perseverance ne se résume pas aux fameuses " 7 minutes de terreur ", correspondant à la phase de séparation de l'étage de croisière, à la rentrée sous bouclier thermique dans l'atmosphère martienne, au déploiement du parachute, à la phase rétropropulsée, et au Sky Crane (cette grue volante qui posera délicatement le rover sur le sol martien).
   
Si les ingénieurs de la NASA parlent de sept minutes de terreur, c'est surtout parce qu'un humain ne pourrait pas piloter à distance le voyage d'une sonde jusqu'à sa destination finale. Il y a tellement de choses qui s'enchaînent, et de paramètres précis à prendre en compte qu'il faut nécessairement automatiser le processus. Durant l'ultime phase qui débutera le 18 février (vers 21h30, heure française), et que les initiés appellent la phase EDL (pour Entry, Descent, Landing), un nombre incroyable de choses peuvent mal tourner. Il y a une multitude de procédures. Et pour chacune d'entre elles, il y a une myriade de petits dispositifs qui doivent bien fonctionner. Le tout dans un timing extrêmement précis.
L'excellente vidéo de la chaîne Techniques Spatiales décrit dans les moindres détails les étapes qui précèdent ces " 7 minutes de terreur ", et le contexte martien au moment où la mission Mars 2020 va débuter son entrée atmosphérique, avec notamment l'emplacement exact des sondes MAVEN et MRO, chargées d'enregistrer toutes les données de l'atterrissage du rover américain. La vidéo explique ensuite le déroulement avec beaucoup de précisions sur les dernières minutes cruciales de l'évènement, depuis la haute atmosphère martienne, jusqu'à l'instant où les roues de Perseverance touchent le sol de la planète rouge.

   

 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 10h19
Coucher de Mars: 1h51
Distance Terre-Mars
213,0 millions de km
 
   
 
Quatre jours après son arrivée sur le sol de Mars, dans le cratère Jezero, le rover Perseverance a capturé à 360° le décor qu'il s'apprête à explorer.
 
 
Pendant la diffusion de sa conférence de presse, la NASA a publié sur Youtube la vidéo de l'atterrissage de son rover Perseverance, qui s'est posé sur Mars le 18 février 2021.
 
 
La caméra HiRISE de la sonde MRO a capturé la formation d'un immense tourbillon de poussière, qui projette son ombre sur le sol martien. Ses vents peuvent dépasser 100 km/h.
   
 
Cette carte est composée d'une couche en niveaux de gris, créée avec des images de la sonde MRO, et d'une couche en couleurs réelles, provenant de la caméra stéréo HD de la sonde Mars Express.
 
 
Les ingénieurs de la NASA ont reçu le premier rapport de situation de l'hélicoptère Ingenuity, qui a atterri le 18 février 2021 dans le cratère Jezero, attaché sous le rover Perseverance.
 
 
Les dernières données du robot à six roues depuis son atterrissage hier incluent notamment une série d'images capturées lorsque le «jet pack» du rover l'a abaissé au sol.
   
 
La NASA va diffuser dans les jours à venir des images en couleur et surtout, chose inédite, des vidéos enregistrées pendant la descente du rover Perseverance.
 
 
Le rover Perseverance est parvenu à atterrir dans le cratère Jezero. Tout s'est déroulé comme prévu. La première image transmise par le rover montre le sol martien, ainsi que l'ombre du robot.
 
 
La NASA a dévoilé le probable trajet que le rover Perseverance devra parcourir dans le cratère Jezero, traversant plusieurs environnements anciens qui auraient pu être autrefois habitables.
 
 
Dans quelques heures, Perseverance entamera sa descente dans l'atmosphère de Mars. Suivez l'évènement en direct et tentez de gagner un tee-shirt à l'effigie du rover.
 
 
La sonde InSight fonctionne grâce à la lumière du soleil. Elle est donc dépendante de l'état de ses panneaux solaires, qui se sont couverts de poussière, limitant la production d'énergie.
 
 
L'excellente vidéo de la chaîne Techniques Spatiales décrit dans les moindres détails les étapes qui précèdent les " 7 minutes de terreur " de l'atterrissage du rover.
 
 
La sonde robotique chinoise Tianwen-1 est entrée en orbite martienne le 10 février après un long voyage interplanétaire, devenant le premier vaisseau spatial chinois à atteindre Mars.
 
 
Du chlorure d’hydrogène a été découvert par l’orbiteur ExoMars dans l’atmosphère de Mars. Plusieurs hypothèses sont évoquées pour expliquer cette réaction chimique.
 
 
Le bouclier thermique protégeant la capsule qui ramènera des échantillons de roche martienne sur Terre vient de La-Croix-Aux-Mines, un village de 500 habitants dans les Vosges.
 
 
C'est le premier pays arabe à atteindre la planète rouge. "Hope" a réalisé une manœuvre consistant à passer de 121000 km/h à environ 18000 km/h pour être tirée par la gravité de Mars.
 
 
L’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a annoncé une liste de dix noms pour son rover martien, qui font référence à des figures mythologiques, ou à des animaux légendaires.
 
 
Des études suggéraient que ces lignes étaient de l’eau salée coulant régulièrement à la surface de la planète pendant les saisons chaudes.