Des chiens robots pourront explorer des zones difficiles d'accès sur Mars

L'exploration de Mars ne sera bientôt plus réservée aux rovers. Des scientifiques envisagent d'envoyer lors de futures missions martiennes des chiens robots. Lors d'une présentation le 14 décembre 2020 lors de la réunion annuelle de l'American Geophysical Union (AGU), qui s'est tenue en ligne cette année, des chercheurs de la NASA/JPL-Caltech ont présenté leur «Mars Dog», spécialement adapté pour des déplacements en terrain accidenté, où pour explorer des grottes et des tunnels sur la planète rouge. Surnommé Au-Spot, il s'agit d'une version modifiée de Spot, l'explorateur mécanique à quatre pattes créé par la société de robotique Boston Dynamics.

 
Jusqu'à présent, les rovers qui ont sillonné le sol de Mars se sont déplacés sur des surfaces plates, avec peu d'obstacles. Par exemple, les roues de Curiosity sont indépendantes les unes des autres et peuvent aisément rouler sur une roche ou gravir des pentes, mais ses prouesses s'arrêtent là. C'est en effet plus compliqué pour un rover de circuler sur un sol couvert de roches saillantes, où de pénétrer dans des lieux étroits, comme l'entrée d'une grotte.
Sur Mars, ces grottes pourraient offrir un abri pour les futures colonies humaines, offrant une protection naturelle contre les rayons UV mortels, le froid extrême et les tempêtes de poussière intenses qui peuvent parfois durer plusieurs semaines. Les grottes peuvent également abriter des preuves de la vie du passé lointain de Mars, ou même fournir un foyer actuel pour des organismes vivant profondément sous le sol martien. Des robots à 4 pattes capables d'évoluer et de s'abaisser dans des grottes, de choisir un chemin tout en collectant des données pour modéliser des cartes pourraient offrir aux scientifiques de nouvelles opportunités pour détecter des signes de vie sur Mars. De nombreuses régions martiennes scientifiquement intéressantes à explorer restent donc malheureusement inaccessibles. C'est dans ces zones que des chiens robots pourraient être utiles.


 
Plus de 60 scientifiques et ingénieurs de l'équipe CoSTAR (Collaborative SubTerranean Autonomous Resilient Robots) ont équipé Au-Spot de capteurs et de logiciels pour l'aider à scanner, naviguer et cartographier en toute sécurité et de manière autonome son environnement. Grâce à une meilleure agilité, il peut éviter des obstacles, analyser plusieurs itinéraires et choisir le plus facile, mais aussi cartographier des tunnels et des grottes souterraines. Il est même capable de se relever en cas de chute.
De plus, un Mars Dog serait 12 fois plus léger que les rovers actuels comme Curiosity et Perseverance, qui sont aussi gros qu'un SUV. Un chien robot peut également se déplacer plus vite qu'un rover, atteignant une vitesse 5 km/h. Nous sommes loin des 140 mètres par heure du rover Curiosity.
Les membres de l'équipe CoSTAR testent actuellement Au-Spot sur des parcours d'obstacles, le mettant à l'épreuve dans des tunnels et des couloirs étroits. Il s'entraîne aussi à monter des escaliers et des rampes, dans des lieux proches des paysages martiens, tels que les tubes de lave du nord de la Californie.
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 6h49
Coucher de Mars: 15h49
Distance Terre-Mars
367,8 millions de km
 
   
 
 
À l’occasion de la Biennale des Arts Numériques 2021, l’artiste Luke Jerram a installé à Paris une reproduction géante de Mars au sein de la verrière 104, dans le 19ème arrondissement.
 
 
Avec ce 17ème vol, Ingenuity va poursuivre son voyage de retour vers Wright Brothers Field sur le site d'atterrissage d'Octavia E. Butler, au plus tôt le 5 décembre 2021.
 
 
La sonde européenne Mars Express et le rover chinois Zhurong ont réussi une série de tests de communications, bien que les systèmes radio de leurs instruments ne soient pas totalement compatibles.
   
 
Quelle est la position de chaque sonde et rover de la NASA sur Mars? Une modélisation de l'agence américaine permet de suivre en temps réel toutes les missions en cours sur la planète rouge.
 
 
Des chercheurs sont capables de décrire les deux cents premiers mètres de la croûte martienne en traçant les réverbérations du bruit du vent sur les couches de sol et de roches.
 
 
Le 23 novembre 2021, la NASA a publié une image remarquable prise par Curiosity sur le flanc du mont Sharp. Stupéfaits par sa beauté, les scientifiques de la mission l'ont diffusé sur leur site.
   
 
Six personnes reproduisant sur Terre les conditions de longue mission dans l'espace, ont vécu coupés du monde dans une « station martienne », dans le désert du Néguev, en Israël.
 
 
Pourquoi avoir creusé deux fois dans la même roche ? Le sujet semble en tout cas avoir un intérêt scientifique, pour que l’astromobile réalise deux forages dans la même cible.
 
 
La NASA a publié le 18 novembre 2021 une nouvelle vidéo montrant le décollage du drone martien Ingenuity lors de son 13ème vol effectué le 4 septembre 2021.
 
 
Le rover Perseverance a annoncé avoir creusé une partie d'une roche martienne. L'opération va permettre de savoir ce qu'il se cache à l'intérieur du sol de la planète.