Ces paysages extraterrestres ont été photographié cet été

Sylvie Montard - 16 août 2022


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona

 
Pour tenter de déceler les mystères de la planète rouge, la sonde spatiale américaine Mars Reconnaissance Orbiter se charge de cartographier minutieusement sa surface. En orbite depuis 2006, l’engin scrute et capture ainsi les moindres détails à l’aide du télescope HIRISE, capable de réaliser des clichés en haute résolution (0,3 mètre par pixel) dans trois gammes de longueur d’onde. Deux de ces bandes de couleurs appartiennent au visible et correspondent à la couleur bleu-vert, et rouge. La troisième est proche de l’infrarouge.
 
La réalisation d’images en fausses couleurs permet aux observateurs de repérer de manière plus claire des particularités de la surface martienne. Cette technique d’imagerie permet en effet de mettre en évidence des détails qui pourraient ne pas être aussi visibles en noir et blanc.


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona

En juin et juillet 2022, la caméra HiRISE a récolté 300 nouveaux clichés en haute définition de la surface de Mars. Ces photos de toute beauté dévoilent les différents reliefs qu'il est possible d'observer sur la planète rouge: des dunes, des cratères d'impact, des plaines, des falaises... Elles ont été mises en ligne par l'Université de l'Arizona le 2 août 2022. Admirez notre sélection de 15 images parmi ces fascinantes photos de paysages martiens. Vous pouvez également consulter la totalité des clichés de HiRISE sur le site dédié.
 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona
 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona
 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona
 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona
 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona


Crédits : NASA/JPL-Caltech/UArizona
 
Source: uahirise.org
 
   
 
 
La mission Mars Orbiter (MOM), exploitée par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), vient de tirer sa révérence, faute de carburant.
 
 
La planète Mars continue de dévoiler ses secrets avec une flopée de nouvelles images de sa surface, capturées du 3 au 29 juillet 2022 par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
 
 
L’hélicoptère martien de la NASA a effectué son 33ème vol le samedi 24 septembre dernier. Lors du trajet, sa caméra de navigation a aperçu un morceau de débris accroché à l'un de ses pieds.
   
 
Conçue par la maison horlogère Col&MacArthur, cette montre de luxe contient des particules de météorites martiennes dans une petite capsule disposée sur le côté du cadran.
 
 
Perseverance a réalisé un panorama composé de 2,5 milliards de pixels. Le précédent record était un panorama du cratère Gale réalisé par le Curiosity qui contenait 1,8 milliard de pixels.
 
 
Le rover chinois est équipé d'un instrument qui donne une image de la surface de Mars jusqu’à près de 100 mètres de profondeur, grâce à des ondes radios qui rebondissent contre les obstacles.
   
 
Depuis le début des années 1960, plus de quarante sondes spatiales, orbiteurs, atterrisseurs et rovers ont été envoyés vers Mars. Cette exploration y a laissé une grande quantité de débris.
 
 
L'étude de ces anciens lacs, dont l'existence remonte à plusieurs milliards d'années, est importante pour déterminer les conditions climatiques qui ont régné sur Mars au début de son histoire.
 
 
La sonde InSight a entendu sur Mars la chute d’une météorite, une première sur une autre planète que la Terre. Le cratère provoqué par l’impact a été repéré et confirme la découverte.
   
 
La NASA a affirmé lors d'une conférence le 15 septembre avoir franchi une étape majeure dans sa quête de traces de vie sur Mars avec la collecte des échantillons "les plus précieux" jusqu'ici.
 
 
L'ouvrage "En avant Mars !" paru le 15 septembre 2022 a été présenté en avant-première au salon du Livre sur la place de Nancy. Fascinant et très accessible, il est publié par Nicolas Beck.
 
 
Selon une étude parue le 7 septembre 2022, il suffirait peut-être de creuser quelques centimètres sous la surface de Mars pour y détecter, si elles existent, des traces de vie encore préservées.
 
 
Produire de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne : c'est ce que fait Moxie, instrument intégré à Perseverance, depuis l'arrivée du rover sur Mars en février 2021.