Ce cratère martien possède des caractéristiques déroutantes

Sylvie Montard - 2 avril 2021


Crédits: NASA/JPL-Caltech
 
Des chercheurs de l'université américaine Brown, située à Providence, dans l’État du Rhode Island, ont découvert un type auparavant inconnu d'ancien lac de cratère sur Mars qui pourrait révéler des indices sur les débuts du climat de la planète.
 
Dans une étude publiée dans Planetary Science Journal, des chercheurs décrivent un cratère encore inconnu avec des caractéristiques déroutantes. Situé dans les hautes terres du sud de Mars, il s'est formé à l'ère Noachien, et mesure 54 km de diamètre. Le fond de ce cratère présente des preuves géologiques incontestables d'anciens lits de cours d'eau et de lacs, mais il n'y a aucune trace de canaux d'entrée extérieur où l'eau aurait pu pénétrer dans le cratère, et aucune preuve d'activité d'eaux souterraines où elle aurait pu émerger d'en bas. Alors d'où vient cette eau ?


Crédits: NASA/JPL-Caltech

Ce type de lac décrit dans cette étude diffère nettement des autres lacs de cratère martiens, comme ceux des cratères Gale et Jezero où évoluent respectivement les rovers Curiosity et Perseverance. « Il s'agit d'un type de système hydrologique inconnu sur Mars », a déclaré l'étudiant Ben Boatwright de l'université Brown. « Dans les systèmes lacustres caractérisés jusqu'à présent, nous voyons des preuves de drainage venant de l'extérieur du cratère, brisant la paroi du cratère et dans certains cas s'écoulant de l'autre côté. Mais ce n'est pas ce qui se passe ici. Tout se passe à l'intérieur du cratère, et c'est très différent de ce qui a été caractérisé auparavant. »
 
Le cratère fournit donc des indices clés sur le premier climat de Mars. Il ne fait aucun doute que le climat martien était autrefois plus chaud et plus humide que le désert gelé actuel de la planète rouge. Ce qui est moins clair, cependant, est de savoir si Mars avait un climat semblable à la Terre avec de l'eau qui coulait continuellement pendant des millénaires, ou si elle était principalement froide et glacée avec des périodes courtes de chaleur et de fonte. Les simulations climatiques sur les jeunes années de Mars suggèrent que les températures culminaient rarement au-dessus du point de congélation, mais les preuves géologiques des conditions froides et glaciales sont rares. Cette nouvelle preuve d'une glaciation ancienne pourrait changer la donne.


Crédits: NASA/JPL-Caltech

Ben Boatwright a pu cartographier les détails du système lacustre du cratère à l'aide d'images haute résolution prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA. Les images ont révélé une signature révélatrice d'anciens lits de cours d'eau, correspondant à des caractéristiques appelées canaux fluviaux inversés. Lorsque l'eau coule sur une surface rocheuse, elle peut laisser des sédiments granuleux à l'intérieur de la vallée qu'elle érode. Lorsque ces sédiments interagissent avec l'eau, ils peuvent former des minéraux plus durs que la roche environnante. L'érosion durant des millions d'années réduit la roche environnante, tandis que les canaux minéralisés sont abandonnés sous forme de crêtes surélevées qui traversent le paysage. Ces caractéristiques, ainsi que les dépôts de sédiments et les caractéristiques du rivage, montrent clairement où l'eau a coulé et s'est accumulée sur le fond du cratère.
 
Les chercheurs ont exclu l'activité d'eaux souterraines, car le cratère manque de canaux révélateurs. Ces canaux sont généralement courts, tronqués, dépourvus d'affluents, et complètement opposés aux réseaux denses et ramifiés de canaux inversés observés dans le cratère. Un examen attentif de la paroi du cratère a également révélé un ensemble distinct de crêtes orientées vers le haut de la paroi du cratère. Ces caractéristiques correspondent aux crêtes formées là où un glacier se termine et dépose des monticules de débris rocheux.
Les chercheurs concluent que le système était probablement alimenté par le ruissellement d'un glacier martien. L'eau a coulé dans le cratère depuis le sommet du glacier, sans former de vallée, et remplissant progressivement le fond du cratère. L'eau s'est finalement vidée, laissant sa marque géologique sur le sol martien nu.



Crédits: NASA/JPL-Caltech

Des recherches ultérieures ont montré que ce cratère n'est pas unique en son genre. Ben Boatwright a présenté des recherches révélant plus de 40 autres cratères qui semblent avoir des caractéristiques similaires.
« Nous avons des modèles qui nous disent que le début de Mars aurait été froid et glacial, et maintenant nous avons des preuves géologiques vraiment convaincantes qui confirment ces modèles. »

 
Source: iopscience.iop.org
 
   

(heure de Paris)
Lever de Mars: 9h52
Coucher de Mars: 2h14
Distance Terre-Mars
275,1 millions de km
 
   
 
 
Du 4 février au 7 mars 2021, le télescope HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a capturé près de 500 photos de la surface de Mars, dont des dunes aux formes variées et fascinantes.
 
 
Peu après avoir déposé Ingenuity sur Mars, Perseverance s'est photographié avec l'hélicoptère. Sur ce superbe selfie, on voit nettement la différence de taille entre les deux robots.
 
 
La NASA prévoit au plus tôt le dimanche 11 avril 2021 d'effectuer la première tentative de vol de l'hélicoptère Ingenuity sur Mars. L'agence invite le public à suivre l'évènement en direct.
   
 
Le fond du cratère présente des preuves géologiques indéniables d'anciens cours d'eau, mais sans aucune trace de canaux d'entrée extérieurs où l'eau aurait pu pénétrer dans le cratère.
 
 
En mars 2021, Curiosity a commencé à s'approcher d'une impressionnante formation rocheuse que les scientifiques ont surnommée «Mont Mercou», un surnom tiré d'une montagne en France.
 
 
L'hélicoptère est toujours fixé sous le rover Perseverance, mais il est désormais en position finale pour être déposé sur le sol martien.
   
 
Le satellite martien Phobos joue la star devant les caméras du rover Curiosity, en transitant derrière le Mont Sharp. La photo montre la fameuse lune de Mars au milieu d’un ciel nuageux.
 
 
Photographié par la sonde MRO le 17 février 2021, ce cratère de 5 kilomètres de diamètre a la particularité d'avoir le fond rempli de dunes de sable aux formes étranges.
 
 
La NASA a sélectionné une zone de déploiement pour l'hélicoptère Ingenuity. La parcelle choisie est parfaitement plate, sans obstacle et couvre une surface de 100 m².
 
 
L'agence américaine a choisi la zone de vol où l'hélicoptère tentera les premiers vols motorisés et contrôlés sur une autre planète.
 
 
La sonde MRO le 31 janvier 2021 a capturé cet étrange formation surélevée et sinueuse, qui jadis était un cours d'eau. Comment s'est formée cette crête ? Explications.
 
 
La sonde InSight de la NASA a révélé la taille du noyau de Mars en écoutant l'énergie sismique se propager à l'intérieur de la planète.
 
 
Cet atlas de poche utilise des techniques géographiques développées pour les cartes terrestres afin de révéler en détail la surface de Mars, ainsi que son climat et son atmosphère.
 
 
La NASA vient de publier un nouveau fichier audio où l'on entend le rover Perseverance se déplacer sur le sol de la planète Mars.
 
 
Alors qu'une partie de l'eau a indéniablement disparu de Mars via une fuite atmosphérique, les nouvelles découvertes, concluent que ce volume d'eau perdu n'est pas majoritaire.
 
 
Perseverance a repéré son premier dust devil dans le cratère Jezero, un tourbillon de poussière déjà observé par d'autres rovers à plusieurs endroits de la planète Mars.
 
 
"Good Night Oppy", un documentaire produit par Amazon Studios, Film 45, Amblin Television et Tripod Media, racontera l'histoire d'Opportunity, l'un des rovers de la NASA.
 
 
Perseverance a largué au sol le couvercle qui protège le système de prélèvements d'échantillons. Les expérimentations vont enfin pouvoir commencer.