Atmosphère de Mars

La pression et la composition de l'atmosphère de Mars sont connues depuis 1976 et remontent aux premières analyses effectuées par les sondes Viking. Compte tenu de la faible gravité à la surface de Mars, son atmosphère mesure 11 km de hauteur, soit une fois et demi celle de l'atmosphère terrestre, qui n'est que de 7 km. La pression moyenne de l'atmosphère martienne est de 6,1 hPa (au niveau de référence martien), avec des pressions extrêmes d'à peine 0,3 hPa au sommet d'Olympus Mons, et 11,5 hPa au point le plus bas du bassin d'impact d'Hellas Planitia.
L'atmosphère de Mars est principalement constitué de dioxyde de carbone (95,32%), d'azote (2,7%) et d'argon (1,6%). Il contient également de l'oxygène (0,13%), du monoxyde de carbone (0,07%), du monoxyde d'azote (0,013%) et de la vapeur d'eau (0,03%). Cette dernière se condense parfois en glace pour former des nuages de cristaux comme ceux observés par la sonde Phoenix en août 2008 dans le ciel de Vastitas Borealis (photo ci-dessus).
On observe aussi de tels nuages sur les flancs des grands volcans Tharsis et Elysium Planitia. Divers autres gaz sont présents à l'état de traces, comme le néon, le krypton, le méthanal, le xénon, l'ozone et le méthane. La particularité de l'atmosphère martienne est d'être constamment chargée en poussières, responsables de la teinte ocre du ciel de Mars. Ces poussières sont continuellement injectées dans l'atmosphère par des tourbillons. L'origine des vents qui soulèvent d'importantes quantités de poussières est notamment due à la sublimation des calottes glaciaires. Parfois, de véritables tempêtes de poussières se déclenchent sur toute la surface de Mars, comme celle observée en septembre 2001 par le télescope spatial Hubble (photo ci-dessous).

En 2004, le spectromètre infrarouge de la sonde Mars Express a détecté de faibles concentrations de méthane dans l'atmosphère martienne. Le méthane étant détruit par le rayonnement ultraviolet au bout de 340 ans seulement, sa présence implique l'existence d'une source interne. Plusieurs hypothèses sont plausibles :
- Une activité géothermique profonde.
- Un pergélisol bombardé par le rayonnement cosmique.
- Une forme de vie microbienne méthanogénique.
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.