2001 Mars Odyssey

Caractéristiques
L'orbiteur 2001 Mars Odyssey a été baptisé ainsi en hommage au film 2001, l’Odyssée de l’espace réalisé par le fameux cinéaste Stanley Kubrick et tiré de la nouvelle de science-fiction La sentinelle du non moins célèbre Arthur C. Clarke. Mars Odyssey mesurait 2,2 mètres de long pour 2,6 mètres de large et 1,7 mètres de haut. L'orbiteur tirait son énergie d'un ensemble de trois panneaux solaires. Ces derniers offraient une surface totale de 7 m² et étaient capables de délivrer une puissance de 750 watts au voisinage de Mars. Des batteries nickel hydrogène, rechargées par les panneaux solaires, alimentaient la sonde pendant les périodes d'obscurité.
Mars Odyssey possèdait un moteur principal utilisé pour la mise en orbite, et un ensemble de moteurs de contrôle d'attitude pour les changements d'orientation dans l'espace et les manœuvres de correction de trajectoire. Le moteur principal brûlait un mélange d'hydrazine et de tetroxide d'azote.
Mars Odyssey s'appuyait sur trois systèmes différents pour connaître son orientation dans l'espace : un capteur solaire pour localiser le Soleil, une caméra stellaire pour se repérer aux étoiles, et enfin une plate-forme de navigation inertielle.
Trois instruments scientifiques étaient embarqués sur l'orbiteur :
-L'instrument THEMIS pour étudier la minéralogie et la morphologie de la surface martienne grâce à une caméra haute résolution et un spectromètre infrarouge.
-Le GRS pour mesurer la composition élémentaire de la surface martienne.
-L'instrument MARIE chargé d'étudier le niveau de radiations pendant le trajet Terre-Mars, ainsi qu'au voisinage de la planète.


 
Déroulement de la mission
La sonde a été lancée avec succès le 7 avril 2001 depuis le centre spatial de Cap Canaveral en Floride. La mise en orbite autour de Mars a eu lieu le 24 octobre 2001. Après avoir plongé à 322 reprises dans la couche d'air ténu qui entoure la planète Mars, Mars Odyssey a terminé avec succès son freinage atmosphérique le 11 janvier 2002. Puis les navigateurs ont affiné l'orbite pour lui donner sa forme définitive, un cercle presque parfait, parcouru en 2 heures et passant par les pôles.
 

 
Résultats scientifiques
Peu après le début des opérations scientifiques, l'instrument GRS couplé aux spectromètres à neutrons a mis en évidence de grandes quantités de glace dans le premier mètre du sol dans les hautes latitudes des deux hémisphères. Outre la découverte de la glace, le GRS a permis de dresser la première cartographie des éléments chimiques rentrant dans la constitution de la surface martienne.
La croûte martienne contiendrait ainsi deux fois plus de potassium que la croûte terrestre. Mars Odyssey a également découvert de grandes concentrations d'olivine dans l'un des canyons de Valles Marineris. Etant donné que l'olivine se transforme très rapidement en serpentine en présence d'eau, cette découverte prouve que la région est restée sèche pendant un temps très long.
L'instrument MARIE, irrémédiablement abîmé lors d'une tempête solaire en août 2001, a enregistré un niveau de radiations deux fois plus élevé autour de Mars que celui auquel sont confrontés les astronautes en orbite terrestre.
La caméra THEMIS a cartographié la surface dans le visible et l'infrarouge. Durant la phase de freinage atmosphérique, Mars Odyssey a enfin permis de mettre en évidence un réchauffement inattendu de la haute atmosphère au-dessus du pôle nord durant l'hiver nordique.
Mars Odyssey a participé au choix et à la caractérisation des sites d'atterrissage des rovers Spirit et Opportuniy, et le relais radio de la sonde a retransmis vers la Terre 90 % de leurs données, faisant de Mars Odyssey le premier élément d'un réseau de télécommunication martien.
Mars Odyssey a terminé officiellement et avec brio sa mission scientifique le 24 août 2004. La sonde est encore en activité, bien que son instrument MARIE ne soit plus opérationel. Elle continue ses études scientifiques en servant de relais de communication pour les engins au sol.

 
   
 
 
Une occultation de Mars par notre Lune va se produire dans la nuit du 7 au 8 décembre prochain. Ce spectacle astronomique est rarement visible en France.
 
 
L'analyse d'images des profondeurs de Valles Marineris, le grand canyon martien, incite la science à y rechercher des indices d'activité biologique ancienne sur Mars.
 
 
Une animation présente les moments clés de la campagne Mars Sample Return, depuis l'atterrissage sur Mars et la sécurisation des tubes d'échantillons jusqu'à leur lancement vers la Terre.
   
 
La sonde Mars Express de l'ESA a révélé que Mars produit des modèles de nuages étonnamment semblables à ceux de la Terre, évoquant ceux des régions tropicales de notre planète.
 
 
L'ingénieur en chef Bob Balaram est le principal concepteur de l'hélicoptère Ingenuity qui évolue sur Mars depuis avril 2021. Il vient de dévoiler le design des futurs drones martiens.
 
 
Un survol récent de Phobos, la plus grande lune martienne, a permis de tester l'une des dernières améliorations de l'instrument MARSIS sur la sonde européenne Mars Express.
   
 
Pour la première fois depuis sa mise en orbite autour de Mars il y a 8 ans, la sonde MAVEN a été témoin de deux types d'aurores ultraviolettes simultanées, causées par des tempêtes solaires.
 
 
Sans tectonique des plaques, l’histoire de la croûte de Mars semblait simple à comprendre. Une nouvelle étude suggère cependant que sa formation pourrait être plus complexe que prévu.
 
 
La NASA continue de rechercher sur Mars des traces organiques ou minérales dont l'origine ne peut s'expliquer autrement que par la présence de structures ou d'activités biologiques.
   
 
Capturée le 1er novembre 2022 par le rover Perseverance, cette photo laisse entrevoir une forme rocheuse qui évoque celle d'une pyramide. Serait-ce la preuve d'une intelligence extraterrestre ?
 
 
Perseverance sillonne le cratère Jezero en carottant des échantillons de roche, qui seront stockés en surface puis rapportés sur Terre en 2033. La NASA a sélectionné le site de récupération.
 
 
Des chercheurs américains ont dévoilé une nouvelle preuve de la présence d'un ancien océan sur Mars, qui se serait formé il y a 3,5 milliards d'années, durant la période du Noachien/Hespérien.
   
 
La Russie devait fournir la fusée et la plate-forme d’atterrissage du programme ExoMars. Moscou étant désormais hors course, l’ESA cherche un moyen de poser son rover Rosalind Franklin.
 
 
La NASA a dévoilé un film sur son rover Opportunity, qui aura foulé le sol de Mars pendant 15 ans. Le film documentaire arrivera sur Amazon Prime Video le 23 novembre 2022.
 
 
Et si le meilleur moyen d'atterrir sur Mars était de s'écraser au sol ? Ce prototype d'atterrisseur utilise une base pliable en forme d'accordéon qui absorbe l'énergie d'un choc violent.